Guinée : un candidat à la présidentielle promet de multiplier par dix le salaire dans le secteur public

La campagne électorale pour la présidentielle du 11 octobre se poursuit à Conakry et dans les villes de l’intérieur du pays, avec son cortège de promesses. Les candidats, partout où ils sont de passage, ne ratent pas l’occasion pour solliciter la voix des populations visitées. Chacun prend des «engagements» qu’ils promet de tenir dès qu’il sera élu président de la République.

Au cours d’un meeting tenu à Faranah, lundi 28 septembre, le président de la Générations pour la réconciliation, l’unité et la prospérité (GRUP), Papa Koly Kourouma a promis de multiplier par dix le salaire de fonctionnaires du secteur public. Pour lui, actuellement, l’État fait semblant de payer les fonctionnaires et ces derniers font semblant de travailler.

C’est cette tendance que le “Conseiller du président Alpha Condé” et candidat à la présidentielle entend inverser. «Un fonctionnaire qui est payé, par exemple, à un million cinq cent mille francs guinéens, quand on multiplie son salaire par dix, il aura quinze millions. Il aura la possibilité d’épargner, chaque fin de mois, 25% de ce montant, soit trois millions sept cent cinquante mille. Dans une année, il aura quarante-cinq millions. Trente ans plus tard il aura un milliard trois cent cinquante millions, sans oublier les logements décents et autres besoins vitaux qu’il aurait acquis dans sa carrière», a-t-il estimé.

Quant au mécanisme à mettre en œuvre pour arriver à cette “générosité” de l’État, M. Kourouma estime qu’il suffit simplement de «créer la richesse à travers les taxes et impôts, ainsi que les mines qui constituent les capitaux non les moindres pour le décollage économique et le développement tant souhaité».

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.