Hadj 2016 : Des interrogations autour de la participation guinéenne après le retour d’Ebola

Malgré le déplacement du Chef de l’Etat guinéen, le Pr Alpha Condé, qui poursuit sa visite de travail en Arabie Saoudite, un doute plane encore autour de la participation guinéenne au Hadj 2016, Aux Lieux Saints de l’Islam.

Alors que la question reste préoccupante en Guinée, les autorités Saoudiennes qui avaient pris acte de la fin d’Ebola déclarée par l’OMS en fin décembre 2015, suivie par la réouverture de leur chancellerie à Conakry, disent encore attendre les recommandations du ministère saoudien de la Santé.

Pendant ce temps, l’Arabie Saoudite statu en ce moment sur la question du quota de participation par pays, au pèlerinage qui se tiendra au mois de septembre prochain.

La recrudescence du virus Ebola en Guinée risque-t-elle de priver les guinéens de nouveau de prendre part au pèlerinage, l’un des 5 piliers de l’islam ?

En tout cas, la réapparition du virus à N’Zérékoré où 4 décès communautaires ont été enregistrés depuis le 29 février dernier, préoccupe aujourd’hui à la fois les autorités et les populations guinéennes.

Déjà, 816 contacts ont été identifiés et se devraient être soumis sous surveillance médicale pour limiter le risque de propagation. Un chiffre qui pourrait être revue à la hausse compte tenu du fait que les opérations d’identification des contacts se poursuivent, a laissé entendre Fodé Tass Sylla, responsable de la communication de la Coordination nationale de lutte contre Ebola.

Il reste à voir si les autorités guinéennes parviendront à bouter hors du territoire national le virus maudit dans un délai record et pour permettre aux guinéens de prendre part au pèlerinage Aux Lieux Saints de l’Islam.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.