Hady Barry l’opportuniste qui dénonce les opportunistes

«Se battre à tous les niveaux pour trouver des hommes capables de bien gérer et fidèles aussi à sa politique. Non pas des gens qui cherchent des postes. Une fois qu’ils n’ont plus où manger, ils s’en vont. »

C’est la recommandation que fait – tenez-vous bien – Hady Barry, ayant quitté l’UFDG pour tirer profit du RPG. Cet opportuniste de la pure espèce dénonce ainsi les autres opportunistes comme lui. En effet, Hady Barry est ce genre de militant, guidé par une avidité du pouvoir, de la richesse. Il devient de fait, déloyal envers lui-même, ne respectant aucune morale. Hady fait donc de l’inconstance une constante. A l’image de son départ rocambolesque de l’UFDG pour le RPG. Son militantisme se résume, à s’y méprendre en : inconstance, ennui et inquiétude, tels que décrits dans Les Pensées de Blaise pascal, édition seuil, 1963, p. 503.

Hady déclarait récemment : « Je suis moi-même constant dans mes objectifs même si j’utilise des stratégies. Donc ceux qui disent que Hady est opportuniste, je dis oui, je suis un opportuniste. Je serais aussi longtemps fidèle à un système ou à une personne lorsque cette personne ou ce système m’est utile, utile à ma famille, à mon village. C’est ça ma philosophie politique. »

Quelle leçon un tel homme peut-il donner ? Quelle recommandation un tel homme peut-il faire ?

Opportunisme quand tu nous tiens !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.