Hausses des indemnités au Supérieur : un opposant défend Yéro Baldé

L’augmentation des honoraires au niveau de l’Enseignement supérieur fait encore parler d’elle. Cette fois-ci, c’est un opposant qui défend le ministre Yéro Baldé.

Aboubacar Soumah, député de Dixinn est revenu sur ce qui est considéré aujourd’hui comme un mépris de Yéro Baldé. Invité d’une radio privée, l’ex allié de l’UFDG déclare : « La situation est qu’un arrêté a été pris pour dire tel professeur 10 millions, je crois 8 millions aux maîtres de conférence, 6 millions aux maîtres assistants, les assistants n’ont rien. Là, je pense que c’est une injustice avérée parce que si vous prenez la Guinée, dans toutes les institutions d’enseignement supérieur, 90% des cours sont donnés par des professeurs assistants. Il y en a qui enseignent à Gamal dans la semaine et partent à Sonfonia jusqu’à Kindia. Or il y a des maîtres de conférences qui ne viennent jamais en classe, qui ne peuvent même plus donner des cours à cause de leur âge. »

Ce député agitateur témoigne : « Ces problèmes-là ne datent pas du régime d’Alpha Condé ni du ministre Yéro Baldé. » Ousmane Kaba et les autres pourront apprécier…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.