Histoire: Abasse Baldé, se souvient du célèbre Camp Boiro

Le président de l’Association des victimes du Camp Boiro, le doyen Abasse Bah a conté samedi, 22 décembre 2018 son triste souvenir du célèbre Camp Boiro qui aura endeuillé ‘’des milliers de familles’’ sous feu Ahamed Sékou Touré.

Suivez les témoignages d’un rescapé du Camp dont le nom mentionné ci-haut.

«Mon père était un fonctionnaire. On l’affectait partout. J’ai fait sept (07) ans au Camp Boiro. En plus, j’étais le plus jeune en prison. Je venais à peine, de finir l’université. J’étais aussi accusé de former un complot contre Sékou Touré. Nous sommes dans l’obligation de vous expliquer l’histoire de notre pays. Allons à la recherche et l’exposition de notre histoire.

Si on avait traité conséquemment les violences de 1984, on n’aurait pas vécu celles de 2009.  Les hommes les plus valables de la Guinée y avaient péri. C’étaient les meilleurs que nous pouvions avoir dans notre Société.

Bref, il s’agit d’inciter d’autres témoins de l’Histoire guinéenne à la rédaction et à la publication des œuvres dont ils disposent dans l’ombre.

Mamadouba Camara, correspondant www.kababachir.com à Boké

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.