Il s’attaque à la France mais ménage Macron

L’incohérence d’Alpha Condé est sans commune mesure. Il impute la responsabilité du retard de la Guinée à la France : « Il y a la responsabilité des chefs d’Etat guinéens mais aussi la responsabilité de la France de l’époque. »En même temps, il tranche en disant que la France « n’a pas commis de crimes en Guinée ».

Cette seule phrase d’Alpha Condé en dit long sur son incohérence, sa politique de vouloir de la chose et de son contraire. Il s’est vertement attaqué à la France mais, il a aussi tenté – pourtant il n’est pas très futé en diplomatie – de bien ménager et d’absoudre Emmanuel Macron, l’homme qui frime sur Conakry et qui vient jusqu’aux portes de la capitale guinéenne sans y entrer.

Alpha Condé fait un semblant de nationalisme outrancier, mal à propos. Il n’oublie pas pour autant de se réjouir des indices de l’impérialisme : aides extérieures du FMI et de la Banque mondiale.C’est lui aussi qui avait recommandé à ses pairs africains de couper le cordon ombilical avec la France. Le même soir, il a été aperçu au perron de l’Elysée.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.