Incendie à la Casse : un coupable tout trouvé !

Finalement, un coupable parfait a été trouvé, suite à l’incendie voulu et planifié par le régime ‘’complotiste’’ de Conakry. Il s’agit aux dires de l’UFDG un certain Damaro Camara. Selon des sources dignes de foi, s’il n’est pas un des géniteurs du complot, il en est un des initiateurs. L’objectif est de distraire l’opinion avec un feu sur des épaves à la Casse. En tout cas, Ousmane Gaoual Diallo ne fait pas économie de mots.

Extrait : «Il n’est pas exclu qu’il soit à l’origine de ça pour instrumentaliser sa communauté, les Konianké en l’occurrence. Mais les guinéens ne sont pas dupes. Je pense que, et les Malinkés, et les peulhs, et les soussous, et toutes les grandes communautés de ce pays ont compris la manipulation que le pouvoir et ses extrémistes essaient de faire passer. Mais cela ne nous distrait pas, nous continuons notre résistance face à ces velléités de changement de constitution et le tripatouillage du processus électoral. Pour nous, c’est ce qui est important le reste n’a aucune conséquence. »

S’agissant de la volonté avérée de Damaro de dresser une communauté contre une autre, Ousmane Gaoual Diallo est sans équivoque : « Tous les Guinéens savent qui est Damaro. C’est le chantre même de l’ethnocentrisme dans notre pays qui exacerbe toutes les tensions politiques en Guinée. Le moment viendra où tout ceci va s’éclaircir pour l’ensemble des Guinéens. Je ne vois pas pourquoi, le fait qu’à l’époque, le RPG organisait des contremanifestations avec les gens de la Casse, nous n’avons jamais eu à l’idée d’aller brûler des biens à eux. Cela  n’a jamais été la politique de l’UFDG et de l’opposition. Donc, aujourd’hui je ne vois pas des raisons pour lesquelles on va s’en prendre à des épaves. Quel est notre intérêt pour ça ! Ce que monsieur Damaro dit aujourd’hui est quelque chose d’extrêmement grave pour lui-même. Parce qu’il faut le rappeler c’est quelqu’un qui est déjà impliqué  dans un coup d’Etat purement communautaire. Les Guinéens se souviennent encore de cela » a répliqué Ousmane Gaoual Diallo chez nos confrères d’africa Guinée.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.