Insécurité à Conakry: une boutique d’Orange Money attaquée par des malfrats

L’insécurité devient de plus en plus préoccupante à Conakry. Face à l’impuissance et à la complicité des certains hommes armés, les malfrats multiplient les opérations d’attaques à mains armées, à l’aide des armes de guerre.

Dans la soirée du vendredi 22 septembre, une boutique d’Orange Money, située au quartier Koloma a été la cible des malfrats, qui l’ont dépouillé, avant de prendre la fuite vers une destination inconnue.

S’exprimant chez nos confrères de Guinee360.com sur les circonstances de l’attaque, un témoin raconte la scène en ces termes:

« Après avoir pris l’argent, les assaillants ont tiré dans tous les sens pour éviter que le voisinage s’approche. Lorsqu’ils fini l’opération, ils ont traversé la route avant de disparaître dans la nature. L’Etat doit prendre des dispositions pour freiner cette insécurité. Des malfrats ne doivent pas se promener comme ça dans la rue avec des armes de guerre et faire des attaques sans être inquiétés », confie un jeune en colère.

A rappeler qu’avec une conjoncture économique difficile, les malfrats changent de stratégie et ciblent des personnes susceptibles d’avoir de l’argent liquide.

 

Ibrahima Kourouma, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.