Insécurité : Trois attaques armées perpétrées à Coyah

L’insécurité refait surface dans la préfecture de Coyah, située à une cinquantaine de kilomètres de la capitale Conakry.

Selon l’Agence Guinéenne de Presse (AGP), trois attaques armées ont été perpétrées à Coyah au cours des dernières 48 heures. La première attaque concerne le jeune Abdoul Gadiri Diallo, 24 ans, est chauffeur de profession, il a été retrouvé assassiné, lundi, 13 juillet 2015, au secteur M’Ballo Soyah dans la Commune Urbaine (CU) de Coyah, rapporte notre source.

 A l’origine du drame, le matin du 13 juillet 2015, il a prêté la moto à un ami au quartier KM54 dans la préfecture de Coyah. Les assaillants sont tombés sur lui, lui ont retiré ladite moto suite à une bastonnade avant de prendre la fuite.

Retrouvé ensanglanté, il a été ainsi transporté d’urgence à l’Hôpital préfectoral, où il a rendu l’âme quelques heures après son admission.

Selon la même source, la seconde attaque s’est déroulée dans la Commune Urbaine de Coyah. Là, un autre groupe de présumés malfrats a procédé la nuit du lundi, 13 juillet, à une attaque à mains armées sur un expatrié.

Et la troisième attaque est survenue mardi 14 juillet, sur un employer de Guinée Games, qui a été battu à sang par un groupe de malfrats, qui lui ont dépossédé de toute la recette journalière.

.Ces trois attaques armées relancent le débat sur la situation d’insécurité dont sont exposées les populations de Conakry et de l’intérieur du pays.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.