Interdiction de manifester : Cellou Dalein donne des consignes à ses militants

Le leader de l’opposition est plus que jamais déterminé à poursuivre le combat pour l’instauration d’un Etat de droit en Guinée.

Au cours de la dernière assemblée générale hebdomadaire de sa formation politique, le Président de l’UFDG, est catégorique ! Devant ses militants, Cellou Dalein Diallo appelle à observer une journée ville morte le mercredi et à manifester le jeudi prochain à Conakry, pour dit-il, mettre fin aux violations des lois de la République.

« Ce n’est pas une question de choix. La Constitution a décidé que la manifestation pacifique est d’avance autorisée. Ils ne peuvent que l’encadrer. Ils ne peuvent pas l’interdire sauf lorsqu’ils veulent violer la loi. Mais comme on ne peut pas les déférer devant la seule juridiction où ils peuvent être entendus, c’est-à-dire la Haute Cour de Justice qu’ils ont refusé de mettre en place on ne pourra que dénoncer, mais on le fera et on n’obtempéra pas. On ne se soumettra pas aux décisions illégales qui violent la constitution de la République.  Alors mercredi et jeudi,  mercredi ville morte, jeudi, c’est une longue marche vers la libération de la Guinée. Il ne faut pas reculer.  Continuons, quelque soient les difficultés, nous aurons la victoire de notre côté. Soyez convaincus et ça ne va pas tarder.», a-t-rassuré.

Comme on le voit, ce sont des nouvelles journées agitées qu’on risque de vivre cette semaine.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.