Jean-Marie Doré : l’enfer, c’est chez les autres !

On ne sait pas trop pourquoi le vieux crocodile du marigot politique guinéen se réjouie tant de la dissonance qui existe actuellement entre Dalein Diallo et Sydia Touré. Mais, JMD, comme c’est de lui qu’il s’agit ne cesse de jubiler, d’enfoncer l’un après l’autre pour mieux diviser les deux leaders, grands leaders politiques de l’opposition.

Dès qu’on a parlé de frictions entre les deux présidents de l’UFR et celui de l’UFDG, Doré sort des bois et applaudit. Aujourd’hui, il crache son venin sur le projet de candidature unique évoqué par l’UFR. Selon lui, « Ça, c’est de la foutaise », lance-t-il dans une interview qu’il a accordée à la presse locale avant d’ajouter : « Il n’y a pas de  candidature unique. Vous voyez ça où ? Raisonnablement vous pensez que chacun des partis créés pour conquérir le Pouvoir va se présenter devant ses militants dire comme M. Cellou est plus intelligent que moi, je vais céder pour qu’il soit candidat unique. Ça ce sont des histoires. Je ne vois ni  Cellou, ni Sidya en train de renoncer pour l’autre. La base de chacun s’y opposerait avec violence. C’était des discours pour amuser la galerie et donner une certaine dynamique. Mais c’est impossible qu’il y ait une candidature unique dans le contexte de maintenant. »

On comprend bien désormais la haine que nourrit Doré à l’endroit des deux anciens PM. L’heure a sonné pour que ces deux alliés d’hier se retrouvent et discutent de leurs divergences de vues. Au risque de se voir ridiculer par certains opposants ou ressemblant comme tels. JMD ne s’en cache pas, il estime que l’enfer c’est chez les autres.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.