Journée panafricaine des femmes : Déclaration de la ministre des droits et de l’autonomisation des femmes

Le 31 Juillet 2021, la République de Guinée à l’instar des autres pays membres de l’organisation Panafricaine des femmes, célébrera la journée de la Femme Africaine, dédiée aux héroïnes Africaines qui se sont illustrées dans la lutte de la libération du continent.

Cette date, choisie en référence à la première Conférence panafricaine des femmes tenue à Dar es Salaam en 1962 revêt une importance capitale en ce qu’elle marque le point de départ de la consolidation des droits humains acquis et surtout, la lutte contre toute forme de discrimination à l’égard des femmes et filles.

Cette année, la célébration de cette importante journée est placée sous le thème« Les Défis et Opportunités de l’Inclusion Financière des Femmes », qui s’intègre d’ailleurs parfaitement à la vision deSEM le Président de la République, Chef de l’Etat, Pr Alpha CONDE,matérialisée par la création d’un Département dédié à la protection des droits des femmes et filles et à leur autonomisation.

Je voudrais en cette occasion solennelle, remercierSEM le Président de la République et son Premier Ministre Chef du Gouvernement Dr Ibrahima Kassory FOFANApour les efforts louables consentis au processus Complexe et compliqué de promotion, de protection des droits et d’Autonomisation des femmes et filles de Guinée.

Je voudrais également remercier l’ensemble des partenaires techniques et financiers pour les appuis constants consentis en faveur des femmes et filles de Guinée.

Aussi, je tiens à rendre un vibrant hommage à la clairvoyance de nos braves mères et sœurs qui figurent à la base de cette conférence. Je salue également le rôle de l’OPF dans la lutte pour l’émancipation de la femme africaine.

Je pense à celles qui ont consenti d’énormes sacrifices et énergies pour faire valoir la participation des femmes à l’atteinte des idéaux nobles en termes politique, économique et social des leaders Africains.

Aujourd’hui, 59 ans après sa création, il me plaît de rappeler que l’Organisation Panafricaine des Femmes, est une agence spécialisée de l’Union Africaine et, continue de jouer un rôle crucial dans la promotion de l’intégration africaine, de l’égalité entre les hommes et les femmes et de l’inclusion des femmes et filles dans les processus décisionnel et de développement.

A cet égard, le Gouvernement à travers le Ministère des Droits et de l’Autonomisation des femmes en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers ne ménage aucun effort pour soutien la promotion et la protection les droits et l’autonomisation des femmes et filles.

Citoyennes et citoyens,

Chers compatriotes,

En commémorant cette journée, je voudrais rappeler le rôle que les femmes continuent de jouer dans le contexte particulier de crise sanitaire et de lutte contre les violences basées sur le genre qui perdure dans le monde en général et en Guinée en particulier.

Cette Organisation, soigneusement bâtie est le symbole vivant de la détermination des femmes à marquer l’histoire de leur continent en tant que force motrice capable de relever des défis et saisir des opportunités pour asseoir une base économique et financière au sein de leurs communautés.

Le thème du 59eme anniversaire de l’OPF de cette année fait écho de la nouvelle décennie des femmes africaines 2020-2030 notamment, l’inclusion financière et économique des femmes africaines, adopté par les Chefs d’Etat et de gouvernement africain en février 2020.

Citoyennes et citoyens,

Chers compatriotes,

Au regard de cette nouvelle décennie axée sur l’inclusion financière et économique des femmes africaines, le Gouvernement à travers le Ministère des droits et de l’Autonomisation des femmes ait déterminé à améliorer sensiblement l’accès des femmes aux secteurs financiers et économique, à accroitre les opportunités pour les femmes et les jeunes filles entrepreneures africaines et surtout à renforcer leur inclusion au Travail.

Pour y parvenir, le Gouvernement Guinéen en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers, a mis en place des mécanismes de financement qui sont entre autres :

· Le Fonds de Financement Rapide d’un montant d’un million cinq milles dollars (1.500.000 US) pour renforcer les capacités entrepreneuriales de 500 jeunes filles et femmes porteuses de projets dans l’emplois verts ou l’agriculture et, appuyer le processus de formalisation de 500 micros, petites et moyennes entreprises dans les zones de Kissidougou, Faranah, Kankan, Dabola, Kouroussa et Mandiana ;

· Les Mutuelles financières des femmes africaines et les mutuelles de croissances Communautaires, initiative de SonExcellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, Prof. Alpha CONDEpour renforcer les capacités économiques des femmes et jeunes de Guinée ;

· Le projet d’Appui à l’Entreprenariat féminin, pour un financement conjoint de 15 millions d’Euros de l’Agence Française de Développement et de l’Union Européenne ;

· Le projet d’Autonomisation des femmes et Dividende Démographique dans les pays du Sahel SWEED2 d’un financement de 60 millions de dollars qui couvrira 153 communes rurales de trois Régions Administratives du pays.

Ces mécanismes de financement favoriseront l’amélioration de la contribution des femmes et filles guinéennes au processus de développement en vue de booster la réduction des violences à l’égard des femmes et des filles dans notre pays.

Pour terminer, je voudrais saluer la mémoire de Madame jeanne Martin Cissé, Première Secrétaire générale de l’Organisation Panafricaine des femmes ainsi que celle des autres figures emblématiques de la lutte pour la libération et le développement de notre continent.

A toutes nos mères, sœurs et filles des villes comme de la campagne, je souhaite une bonne journée de la femme africaine.

Vive la République de Guinée,

Vive la Panafricaine des femmes,

Vive l’intégration Africaine,

Je Vous remercie

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.