Journée « sans commerce » le 1er septembre 2014: Le Collectif des victimes des pillages maintient son mot d’ordre

Malgré les multiples démarches menées auprès des autorités guinéennes et le plaidoyer des certaines ONG de défense des droits de l’homme pour obtenir l’indemnisation des commerçants victimes des pillages, lors des violences politiques de 2012 et 2013 il n’ya aucune issue pour un dénouement heureux de la crise. Cette situation amène  »Le collectif des victimes des pillages » a maintenir son mot d’ordre de journée « sans commerce » prévue lundi 1er septembre 2014 dans tous les marchés de Conakry et de l’intérieur du pays.
Ils l’ont fait savoir à travers cette déclaration que nous vous livrons:
 »Le collectif des victimes des pillages 2012 et2013 constate avec regret qu’à la suite de sa déclaration en date du 28 Août dernier, aucune réaction rassurant n’a été enregistrée du coté du gouvernement.
Le collectif profite de l’occasion qui lui est offert pour témoigner sa reconnaissance à tous ceux qui le soutiennent dans ce processus de rétablissement dans ses droits.
Le collectif remercie de manière particulière le GOHA, pour tout le soutien qu’il ne cesse de lui offert afin que triomphe sa juste cause.
Par ailleurs, le collectif confirme le maintien de son mot d’ordre du Lundi 1er Septembre 2014.
A cet effet, le collectif invite tous les commerçants à rester chez eux afin d’éviter de tomber dans des actes de provocation.
Le collectif réitère son invitation à l’endroit des défenseurs des droits humains et des syndicats du pays, afin que cette Journée soit une réussite. »

Conakry le 30 Août 2014

Le collectif des victimes des Pillages

Kabanews

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.