Journée ville morte: Une 2ème victime succombe à ses blessures

L’opposition guinéenne vient d’enregistrer une nouvelle victime des deux journées villes mortes à Conakry.

La victime, Tidiane Diallo, a succombé de sa blessure mercredi soir à l’hôpital Ignace Deen, après avoir reçu une balle dans la nuit du mardi à Bambéto.

Selon la même source, Tidiane Diallo, qui habite au quartier Touguiwondy, était en partance à Bomboli chez sa tante, lorsqu’il a reçu une balle.

Alors que la situation était tendue entre forces de l’ordre et militants de l’opposition, les deux journées villes mortes ont été émaillées des violences à Conakry et à Kindia, où l’installation du nouveau Maire suscite des vives réactions.

Tidiane Diallo dont les parents se trouvent aux Etats-Unis allonge ainsi la longue liste des victimes de la répression policière des manifestants de l’opposition républicaine.Il sera inhumé cet après-midi à Conakry.

En attendant d’en savoir plus sur le programme des obsèques de cette nouvelle victime, l’opposition républicaine annonce une marche funèbre ce vendredi, qui partira de l’hôpital Ignace Deen au Cimétière de Bambéto, pour accompagner le jeune Ibraima Bah, élève en 9ème année tué également par balle par les agents de sécurité, à sa dernière demeure,

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.