Justice : Cinq manifestants condamnés à Conakry pour « troubles à l’ordre public »

Arrêtés lors des manifestations du lundi 13 et mardi 14 avril, à l’appel de l’opposition qui rejette le chronogramme électoral publié le 10 mars dernier par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), cinq opposants ont été condamnés jeudi par la justice guinéenne.

Ces manifestants dont le jugement s’est déroulé jeudi à Conakry, étaient poursuivis par la justice guinéenne pour ‘’troubles à l’ordre public et attroupement illégal’’. Les prévenus écopent des peines allant de 2 à 6 mois d’emprisonnement.

Il s’agit de Mamadou Yero Diallo et Youssouf Diallo, qui  sont condamnés  à quatre mois de prison ferme  assorti de 500.000 francs guinéens d’amende.  Pour les accusés Abdourahmane Camara et Mamadou Alpha Diallo, eux écopent de deux  mois de prison avec la même caution.

La plus lourde peine est celle d’Alhassane Sylla, reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés et écope d’une peine de six mois de prison  et  une amende de 500.000 gnf.

Toutefois, Karim Koné professeur de philosophie, a été purement et simplement relaxé faute de preuve.

 Pour  Maitre  Alseny Aissata Diallo, avocat, cette décision du tribunal prouve à suffisance que la justice guinéenne est « caporalisée et travaille aux ordres de l’exécutif ».

 «  Je suis vraiment déçu, navré et désemparé dans la mesure où  je comprends que cette justice est caporalisée, elle est aux ordres. Nulle part  nous n’avons compris  que les faits pour lesquels nos clients ont été déférés ici sont établis. Malgré tout cela le juge est entré en condamnation et nous ne sommes pas d’accord » a laissé entendre l’avocat qui promet faire appel.

 Le procès d’autres manifestants de l’opposition poursuivis pour la même cause, est reporté pour la semaine prochaine.

 A noter que les manifestations du 13 et 14 avril 2015 ont fait 3 morts, des dizaines de blessés

et plusieurs interpellations.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.