Justice : Ibrahima Sory Camara de l’UFDG enfin libéré

Jugé et condamné par la justice guinéenne suite à une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, accusant le Président Alpha Condé d’être à l’origine de l’incendie qui avait ravagé des centaines de boutiques au grand marché Madina, en mars 2018, Ibrahima Sory Camara recouvre la liberté.

Incarcéré depuis le 22 mars à la maison centrale de Conakry, date de son arrestation ce militant de l’UFDG, était poursuivit par la justice pour « diffamation et injure contre le Chef de l’Etat  et d’incitation à la haine et à la violence ».

Condamné dans un premier temps à 18 mois de prison ferme, ses avocats qui avaient interjetés l’appel ont réussi à réduire la peine, après le dernier jugement le 25 octobre dernier, où la peine a été ramenée à 8 mois de prison ferme.

Le prévenu ayant purgé cette peine de prison, il a été libéré ce vendredi 23 novembre, en présence de ses avocats et pourrait désormais retrouver sa famille.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.