‘’Kaloum Yigui’’ revient au-devant de la scène

Un accord politique est trouvé. La circonscription de Kaloum n’aura pas été plongée dans la bataille politico politicienne. Là-bas, c’est une chasse gardée d’Aminita Touré. Avec l’annonce de l’installation très prochaine des conseillers, ‘’Kaloum Yigui’’ revient au-devant de la scène.

Après tout, rappelle Aminata Touré, «Notre campagne a été axée sur certains points comme la salubrité, mais la base de tout pour nous c’était la cohésion sociale. C’est pour cela que dès au départ, j’ai signé un pacte social avec Kaloum. »

Aujourd’hui dans la tunique de nouvelle mairesse de Kaloum, elle s’engage : « Nous atteindrons nos objectifs par la grâce de Dieu de créer au cours de notre mandat 10 000 emplois jeunes à travers des PME, directes ou indirectes.Nous avons décidé de sortir les ordures de Kaloum. La sécurité aussi, nous nous engageons à créer un environnement prospère pour les habitants de Kaloum. Nous sommes engagés à construire un ou deux marchés où toutes les femmes travailleraient dans des conditions normales. Aussi nous nous engageons à créer des parcs automobiles qui peuvent recevoir 500 à 1000 véhicules. Et réorganiser le transport urbain à travers Kaloum. Tout cela créerait de l’emploi pour les jeunes de Kaloum. »

C’est de cela qu’a besoin Kaloum, pas de sacs de riz, d’argent. Kaloum a besoin de quelque chose de durable. Aminata s’attèle à cela.  Et elle nourrit beaucoup d’espoirs pour le centre des affaires : Kaloum.  C’est le temps de la rupture.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.