Kankan : 25 formateurs de la croix rouge renforcent leurs capacités sur le redressement des indicateurs sanitaires !

La salle de conférence Jean Paul II,  de l’église catholique notre dame des victoires et de la paix de Kankan a servi de cadre à la tenue d’un atelier de formation axée sur le renforcement des capacités des formateurs de la croix rouge en Haute Guinée, en cette période poste-Ebola.

C’est un projet initié depuis par la croix rouge Guinéenne dans le cadre du renforcement des capacités de ses acteurs, financé par la croix rouge américaine suivi et évalué sur le terrain par la croix rouge danoise.

Durant Cinq jours, les 25 formateurs de la croix rouge, venus de différentes localités de la Haute-Guinée, ont penché sur de nombreuses questions avec des experts internationaux sur plusieurs thématiques liés au relèvement des indicateurs sanitaires dans la région en cette période, post-Ebola.

Selon Dr Blaise Batondoly, responsable de suivi technique et financier du projet en Haute Guinée, ce projet s’articule sur trois domaines d’intervention à savoir : l’appui psycho-social aux victimes de la maladie virus Ebola, la surveillance des maladies à potentiel épidémique dans la région et enfin l’eau, l’hygiène et l’assainissement dans le but de prévenir d’autres épidémie dans le temps.

Même si cette organisation mondiale du CICR existe surtout de par l’appui de nombreux jeunes volontaires, Dr Badonly, explique pourquoi le choix des participants de cette formation est tombé sur les formateurs.

« C’est parce qu’il est tout à fait difficile de réunir tous les volontaires de notre organisation en un seul endroit. Alors on a préféré former les formateurs et ces derniers iront à leurs tour dans leurs localités respectives, renforcer les capacités de tous les volontaires. C’est ainsi que, ces volontaires pourront davantage œuvrer auprès des communautés qui ne verront plus en eux, des gens qui enterrent les cadavres ou qui transmettent des maladies.   .

Et puis au nom des participants, Faya Kourouma, formateur du CICR venus de Kérouané, a promis la démultiplication des acquis.

A noter aussi que la cérémonie de clôture à été présidée par El Hadj  Daman Camara, Délégué régionale de la croix rouge en Haute Guinée.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.