Kankan : 2è jour des activités de formation sur les rapports entres civiles et forces de l’ordre 

Ils étaient environ une cinquantaine d’officiers et de sous-officiers de la gendarmerie et de la police nationale en provenance de toutes les préfectures de la région administrative de Kankan pour assister, ce mercredi 24 février 2016 à cette deuxième journée de la formation dans la salle de conférence du CIP (Centre d’information de proximité) de Kankan.

Cette seconde phase de la formation, fut marquée par un débat houleux entre le formateur du jour, le Colonel Célestin Leno et ses frères d’armes.

D’entrée de jeu, les forces de l’ordre, gendarmes et policiers se plaignent d’être à la merci de la furie des manifestants avec les nombreux principes de retenue qui leur sont enseignés par le formateur du jour, le colonel Célestin, Leno. A la pause, Un groupe de participants en pleine communication de récréation lancera ce slogan « on souffre dignement pendant les manifestations pseudo-pacifique ».

Dans une autre intervention, le colonel formateur Célestin Leno, mettra le point sur la visée finale de cette deuxième journée de formation en ces mots : «  l’objectif de cette seconde journée de formation est de rétrécir le fossé qui entache les relations entre civils et forces de l’ordre avant, surtout pendant et après les manifestations » car dira-t’il  enfin « manifester est un droit mais maintenir l’ordre est aussi un devoir. Alors le manifestant loin d’être un ennemi, c’est un frère, un concitoyen ou loin un adversaire »

Au final les participants comme l’officier de police judiciaire dans la préfecture de Dinguiraye, l’adjudant Mamadou Saliou Sow, se diront satisfait et prêt à aller restituer les instructions de cette formation dans leurs préfectures d’origine.

En guise de rappel, il faut noter que cette séance de formation est coordonnée par un projet dénommé Baïonnette intelligente et se poursuivra à Kankan, jusqu’au vendredi 26 février 2016.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.