Kankan : Après deux jours, la grève ne s’est pas encore généralisée !

A Kankan, en dépit du mot d’ordre de grève générale illimitée lancée par l’inter central syndical USTG/CNTG le mouvement n’est que partiellement suivi ce mardi 16 février 2016. Les banques, les écoles, les universités et toute l’administration publique et privée sont  totalement paralysés par la grève. Même l’hôpital régional ne propose qu’un service minimum aux patients.

Cependant, les marchés de la commune urbaine, le secteur informel, et les transports ignorent le mot d’ordre de grève lancé par les syndicalistes de la CNTG et de l’USTG. Demandé à ce sujet, Ousmane Mara, commerçant de riz en plein cœur du carrefour Lambert ne se sent pas concerné et il nous partage son point de vue en ces mots « cette grève ne nous concerne pas nous les commerçant et les transporteurs. Cela concerne que les fonctionnaires de l’Etat ».

Face à cette situation de mi- grève qui prévaut dans cette  localité reconnu comme fief du pouvoir, la Société civile de Kankan préfère qu’on évite de forcer les non manifestants. Ainsi Louceny Chérif leader de ladite société civile de Kankan, se félicite déjà du déroulement de la grève, qui jusqu’ici n’a enregistré aucun incident à Kankan.

Enfin précisons que jusqu’ici, les négociations entre l’inter syndical des travailleurs et les gouvernants du pays ne présentent aucun espoir de  dénouement face à la crise.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.