Kankan : En attendant décembre, le 02 octobre sobrement célébré !

Cette date qui marque la fin de la domination française et l’accession à l’indépendance de la Guinée sous la houlette du feu président Ahmed Sékou Touré en  1958 a été célébrée à Kankan ce lundi 2 octobre 2017, à la place des martyres en présence des responsables territoriaux, administratifs, religieux et politiques de la localité.

C’est le gouverneur de la région, le générale Mohamed Gharé, en sa qualité de premier représentant du chef de l’Etat, dans la région administrative de Kankan, qui a présidée ce 59ème  anniversaire de l’indépendance de notre pays.

Après l’intonation de l’hymne nationale, par les fantassins de la troisième région militaire du camp Soundiata Keita, et la pose de la gerbe de fleur au pied du monument de la place des martyrs,  le N°1 de la région, générale Mohamed Gharé, s’adressant aux citoyens a établit le contexte historique de cette fête nationale.

« Le 02 Octobre 1958 est une date importante pour le peuple de Guinée, comme l’a dit un éminent chercheur Burkinabé, c’est pour la première fois en Afrique Francophone que s’est allumé la flamme de la dignité humaine. Notre pays, par nos devanciers s’est battu pour que le peuple  retrouve sa liberté dans la dignité. C’est ainsi donc le 28 septembre 1958, le peuple de la Guinée a voté non à la proposition qui lui a été faite et le 02 octobre 1958 nous avons obtenu notre indépendance ».

Et puis, faisant allusion au discours tenue la veille, par le chef de l’Etat Alpha Condé, lors de sa traditionnelle adresse à la nation, qui stipulait le report de la célébration de cette fête à Kankan jusqu’au mois de décembre, le gouverneur Mohamed Garé a assuré que le Nabaya est prêt pour accueillir cette commémoration, à l’échelle nationale.

«  Le président de la république Alpha Condé a annoncé que les festivités de la fête nationale auront lieu en décembre à Kankan. Ici donc je voudrais lui (Alpha Condé)  donné l’assurance au nom de la population de la région de Kankan que le Nabaya est prêt  à accueillir et que cette fête se passera dans la ferveur, dans l’amitié et dans la dignité retrouvées ».

Après ce discours, la délégation a mis le cap sur le centre de traitement et de commercialisation des mangues inauguré au quartier ex aéroport,  en faveur des Femmes de Kankan.

Abdoulaye N’koya Sylla, assistant correspondant, Kankan www.kababachir.com 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.