Kankan : C’est parti pour la 3ème édition de la SENACIP !

C’est parti pour la troisième édition de la Semaine nationale de la citoyenneté et de la paix (SENACIP) à Kankan. Le ton a été donné ce lundi 17 décembre 2018, par le préfet Aziz Diop, dans la salle de conférence de la préfecture de Kankan. C’était en présence des différents chefs de quartier et des représentants des différents médias de la place.

« La semaine nationale de la citoyenneté et de la paix, est un moment privilégié, de réflexion individuelle et collective sur notre contribution à la construction de la nation. Le chemin de la construction sera long, cependant c’est ensemble, que chaque guinéen doit démontrer sa volonté de faire corps et de bâtir la nation guinéenne. Guinéennes et guinéens, jeunes et vieux, du nord au sud, sortons pour dire notre fierté pour que naisse un individu, débarrassé des identités singulières, et résolument tourné vers la construction de notre maison commune, la Guinée ». C’est sur ces mots que le préfet Aziz Diop, a procédé au lancement de cette troisième édition de la SENACIP à Kankan, placée sous le thème :  »60 ans d’indépendance en Guinée, une obligation de mémoire citoyenne ».

Et puis, au programme de cette troisième édition de la SENACIP, des conférences scolaires et universitaires, des immersions jeune et des émissions débats radiophoniques. On écoute Siba Toupou, directeur nationale des droits de l’homme au ministère de l’unité nationale et coordinateur préfectoral de cette 3ème édition de la SENACIP à Kankan.

« Nous allons dérouler en sept jours, la présente cérémonie de lancement, le mardi, c’est la journée de conférence citoyenne dans les écoles et à l’université avec pour thème : le sens et la portée des symboles de la république. La troisième journée, est celle de des immersions, 150 jeunes iront dans les lieux publiques pour faire passer le message lié au thème. Le vendredi, ce sera la synergie des radios et des tables rondes. Le samedi, ce sera la journée de la salubrité et dimanche ce sera la clôture ».    

Aussi présent à cette cérémonie de lancement, le ministre de l’élevage Roger Patrick Millimono, a salué cette initiative et invité les citoyens au respect de la constitution et des symboles de la nation.

« La citoyenneté, c’est comme le disait John Fitzgerald Kenedy, ce que vous pouvez faire pour votre nation. Ce qu’on peut faire pour sa nation, c’est respecté la constitution, où tout est résumé. Et le respect de la constitution, c’est le respect des institutions républicaines, le respect de notre drapeau. Partant de cela, je trouve cette que cette semaine nationale de la citoyenneté et de la Paix, est arrivé à point nommé, au moment où le pays connait des moments difficiles à cause des manifestations ».

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.