Kankan : Des jeunes adolescentes aux services des étudiantes nourrices du campus!

La scolarisation de la jeune fille à Kankan, connait en ces jours beaucoup de freins. Au lieu de l’école, on les retrouve plus fréquemment  dans les ruelles de la ville vendant des articles de toute sorte ou mieux dans l’enceinte de l’université Julius Nyerere de Kankan, pour porter des bébés appartenant aux étudiantes nourrices.

Ce matin, comme chaque jour ouvrable, Au rez-de-chaussée du bâtiment principal de ladite Université, on rencontre un tas de jeunes filles qui viennent proposer leurs services de tenancières de bébé aux mères étudiantes.

Dans son explication, la jeune Fanta Sylla, nous explique les raisons qui la motivent à venir tenir le bébé de sa sœur.

« Je viens accompagner chaque matin ma sœur ici, pour prendre soin de son bébé pendant qu’elle suit ses cours. En retour, de mes services, elle me fait des cadeaux quelquefois. Je ne vais pas encore à l’école, mais je travaille dans un atelier de couture. Puisque je n’aime pas ce métier, alors voilà pourquoi je préfère faire ça ».

 Quand à Mariam Sylla, étudiante en biochimie et mère du bébé, elle énonce la situation en ces termes : «  vous savez, ma jeune sœur Fanta ne fais que venir m’aider. Sinon je ne sais pas que faire. L’enfant pleure et cela est inadmissible pendant les heures de cours. Par conséquent, Fanta m’aide à tenir mon bébé »

Répondant ensuite à la question de savoir si cela n’aurait pas d’impact sérieux sur l’avenir de sa jeune sœur, elle répond :

« Si à son âge, elle devait être normalement déjà scolarisée. C’est un retard qu’elle accuse certainement par ma faute. Mais malheureusement il n’existe aucun endroit ni dans notre Université, ni dans les alentours, une garderie. Si les autorités pouvaient nous aider ça serrait mieux ».

Enfin, en parlant des autorités, il faut dire qu’elles  restent aveugles face au sort de ces milliers de jeunes filles non solidarisées que compte la ville de Kankan.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.