Kankan: La desserte en électricité fait défaut !

Depuis le départ du chef de l`Etat de la savane, guinéenne, il y a de ça un mois, la desserte en électricité n’a fait que baissé d’un cran.  Selon les autorités de la direction préfectorale d’EDG rencontrées ce  mardi 22 janvier 2019,  le manque de carburant dans les groupes électrogènes de la société, serait la cause principale de ce grand dysfonctionnement. A sa prise de fonction en 2017, la venue du technicien YACOUBA DIALLO, à la tête, de la direction préfectorale de la guinéenne d’électricité avait suscité beaucoup d’espoir chez les usagers du courant électrique à Kankan. D’autant plus que la desserte avait connu à cette époque, une nette amélioration.    Cependant, comme on le redoutait, elle a carrément dégringolé après la visite du président de la république dans la région. Certains foyers sont plongés dans le noir depuis plusieurs jours.Mécontent de cette situation, ousmane kouyate citoyen, vendeur de peinture au marche lofeba, exprime son ras-le-bol.

“Quand le chef de l’Etat est là on reçoit le courant 24 heures sur 24. Mais quand il part, c’est fini. On a même du mal à passer quelques heures dans la lumière. Si les responsables sont incapables de bien gérer, on n’a qu’à les remplacer.”A-t-il râlé.  Selon le premier responsable, d`EDG à Kankan, c’est un manque de carburant, qui est à la base de ce dysfonctionnement.“Présentement nous sommes en manqué de consumables. Cela dure déjà quatre jours que la gasoil manque. C’est aussi ce qui fait que depuis deux jours, seulement une partie de la ville reçoit convenablement le courant. On nous a fait comprendre que le camion de ravitaillement qui a quitté Conakry, est tombé en pane” A-t-il expliqué.

Enfin pour sa part, Cet autre citoyen, Sekouba Camara, croisé en face de l`Université Juluis Nyerere, a à son tour sollicité une implication des autorités locales pour remédier à la situation.“Le president quand il est venu, il nous a parlé de courant. Mais rien de rassurant. Voilà on est toujours entrain d’en souffrir ici. Selon moi la solution serrait que le gouverneur, le préfet et le maire de la ville se chargent ensemble du problème. A-t-il préconisé. A signaler que la décision de mutation de l’actuel  directeur Yakouba Diallo vers Boké, est officielle. Mais concernant le motif, rien n’a pour l’instant filtré

.CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan. 

À kabanews2017, Bachir, moi

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.