Kankan : La Mamaya en voie d’institutionnalisation, un centre culturel en cours!

Après l’inauguration du monima symbolisant la mamaya en Haute Guinée, le Premier Dr Ibrahima kassory Fofana et sa suite ont procédé ce vendredi 24 Août 2018, à la pose de la première pierre d’un centre culturel dédié à la mamaya.  Cet édifice qui sera battu sur deux hectares se voudra à en croire aux informations fournies par sa maquette d’exécution un cadre multiculturel.

Cet espace sous forme d’une arène qui est dédiée à la mamaya, aura quatre entrées principales symbolisant les quatre portes historiques de la ville de Kankan. A savoir, Kabada, Bandankoroda, kimboda et salamanimda. Il est également prévu dans ce centre des salles d’exposition, des espaces de sports et la création d’un amphithéâtre de 7000 places pour l’apprentissage des différents rythmes du terroir. Pour Dr Ibrahima Kassory Fofana, cette initiative est un pas vers l’institutionnalisation de la mamaya en République de Guinée. « Cette pose est l’expression de la volonté du gouvernement  d’institutionnaliser la mamaya, d’en faire un élément vibrant de la culture, non seulement de la guinée mais aussi de la sous-région, parce que la mamaya va au delà des frontières guinéennes ». Toujours, selon le Premier ministre, ce centre permettra de vendre la culture guinéenne à l’échelle internationale. Aussi, il servira à Kankan et aux populations environnantes le lieu où ils pourront faire la culture, le sport. « C’est un programme très ambitieux». Ajoute Dr Kossory Fofana

Un édifice qui vient à point nommé, selon Mohamed Lamine Ringo Kaba, porte parole de la notabilité de Kankan permettra l’élargir les ambitions « Combien de fois la place est obsolète par rapport à l’engouement, par rapport à l’événement tous les ressortissant de Kankan et les amis de Kankan ».

A savoir le coût de réalisation de ce projet, Mamady Kourouma, directeur général adjoint du service infrastructure, culturel et sportif au niveau du ministère de la culture, du sport et du patrimoine historique n’a faire aucun commentaire là déçu. Ce qui laisse entendre l’ambigüité autour du projet.

A préciser que le projet sera exécuté pour une période de 12 mois.

El hadj Fodé SOUMAH, www.Kababachir.com à Kankan  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.