Kankan : La pénurie d’eau avant l’heure !

Cela fait presqu’une semaine que l’eau ne coule pas dans les robinets des citoyens de la commune urbaine de Kankan. Des travaux techniques qui étaient en cours d’opération au niveau de la source de ravitaillement des pompes de la Société des Eaux de Guinée, étaient à l’origine de cette desserte. Pour faire face à cette pénurie d’eau, les populations des différents quartiers de  Kankan étaient obligées de se ruer vers les différents points de forage de la ville.

A Kankan, la disette d’eau s’était déjà emparée de la ville, à quelques mois de la saison sèche. Cela faisait quatre jours d’affilé qu’aucune goute ne descendait des robinets. Cette pénurie d’eau qui sévissait avant son heure, n’a laissé de répit à personne notamment, les femmes à l’image de Kénsa Diallo habitante du quartier Gare.

« Ça faisait quatre jours qu’on endurait ce manque d’eau. On a eu du mal à avoir même de quoi boire». A-t-elle témoigné  

De son côté Bintou Mansaré, cet autre femme ménagère, munie de charrette, a marché des kilomètres, de son quartier à la préfecture, pour aller s’approvisionner en eaux. Sur-ce, elle lance un appel aux autorités en charge de la desserte en eaux.

« Moi j’ai tellement poussé les charrettes que je n’en pouvais plus. On ne sait pas vraiment à quoi sert notre abonnement à la SEG. Et avec tout ça, ils nous font payer des factures, comme si tout allait bien. Donc j’en appel à leur responsabilité, en attendant le calvaire de la saison sèche qui arrive à grands pas ».

Toutefois selon, Ousmane Sylla, directeur préfectoral de la SEG, cette coupure prolongée au niveau de la desserte en eaux, s’expliquait par des travaux d’entretien entrepris par le service, pour prévenir justement ce manque criard d’eau que redoutent les habitants de Kankan, durant la saison sèche.

« On était juste en entretien. On a déplacé les pompes d’eaux jusqu’au beau milieu du fleuve Milo. C’est ce qui a occasionné ces manquements. Mais maintenant que tout est rentré dans l’ordre, on promet que dans les prochains jours, il aura une meilleure desserte en eau pour les citoyens, d’autant plus que nous avons rompu avec le régime de la desserte nocturne, en ce moment, l’eau est desservi partout à Kankan par la SEG, 24/24 ». A-t-il conclu.  

A en croire aussi le directeur préfectoral de la guinéenne des eaux, suite à ces travaux réalisés pour déplacer les tuyaux de la société vers le lit du fleuve Milo, les populations du Nabaya, devraient désormais se sentir à l’abri d’un éventuel calvaire d’eau potable au cours de la saison sèche qui pointe son nez à l’horizon.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.