Kankan : Le gouverneur s’insurge contre la mise en place d’un nouveau bureau de L’Union Mandingue !

Le gouverneur de la région administrative de Kankan, Mohamed Gharé a mis en garde ce mercredi 14 novembre 2018, l’ensemble des citoyens de sa juridiction, contre la mise en place d’un nouveau bureau de l’union Mandingue. C’était à l’occasion, d’un point de presse qu’il a animé, le matin dans la salle de conférence du gouvernorat, en présence d’une bonne dizaine de journalistes.

Cette sortie médiatique du gouverneur, fait suite aux rumeurs qui circulent ces temps-ci dans la circonscription, annonçant la révocation et le renouvèlement de l’ancien bureau de cette puissante organisation des sages et de la notabilité en Haute Guinée. Prenant la menace très au sérieux, le Gouverneur Mohamed Gharé, mentionne son désaccord.

« Kankan est une terre d’accueil, mais j’ai entendu quelque chose qui me choque, certaines personnes ont fait passer des communiqués, qu’elles veulent mettre en place un nouveau bureau de l’union Mandingue. Pourtant ce bureau existe ici, il y’a plus de 30 ans. Elles ne peuvent pas se lever comme ça un beau matin, qu’elles veulent mettre en place un nouveau bureau, on dirait qu’il n’y a plus d’autorités à Kankan ».

Plus loin, suspectant certains individus relevant de la lignée des Condés, d’être les instigateurs de cette controverse, il menace.

«Je ne veux voir personne à la réunion convoquée par certains Condés, le dimanche pour la soit distante installation d’un quelconque  nouveau bureau de l’union Mandingue. Celui qui s’entêtera pour y aller, en paiera les frais. Je ferais intervenir les forces de sécurité, ils seront tous arrêtés parce que le tissu social de la ville de Kankan ne brûlera pas en ma présence ».

Pour terminer il appelle aussi les populations de Kankan à  se méfier des esprits divisionnistes et à refuser de se faire manipuler.

« Mes frères, je vous appel au calme et la retenue, refuser les personnes divisionnistes qui veulent brûler Kankan, il est de l’intérêt de tout le monde qu’on s’entende, ne détruisons pas un beau matin ce que nos parents et nos grands-parents ont construits ».

A rappeler que cette polémique d’ordre sociale, intervient dans un contexte très tendu, dominé par la division des 29 conseillers du RPG-Arc-Ciel en course pour la municipalité.

Ibrahim Diallo, correspondant www.kababachir.com, à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.