Kankan : Le volontariat des jeunes, au centre du passage de la caravane de la citoyenneté et de la paix !

 La caravane de la citoyenneté et de la paix, qui sillonne les huit régions administrative de la Guinée, a fait son passage dans la commune urbaine de Kankan, ce vendredi 28 décembre 2018. Ce passage a été marqué par la ténue d’une conférence débat axée sur les thèmes fondamentaux de la citoyenneté, du vivre ensemble, de l’écologie et du volontariat. Organisée, par l’Agence Nationale du Volontariat jeune, sous la tutelle du ministère de la jeunesse et de l’emploi, elle a regroupé dans les locaux de la maison des jeunes, plusieurs représentants des associations de Jeunesse et quelques autorités locales de la place.

Ils étaient une bonne vingtaine de jeunes tous issus de diverses association de la place à prendre part à cette conférence, qui s’est ténue sous-fonds de débats. Il y avait au menu, des différentes interventions, des termes clés comme, la citoyenneté, le civisme, la civilité ou encore la cohésion sociale.

Mais à la différence de la Semaine Nationale de Citoyenneté et de la Paix, les organisateurs de cette caravane ont mis l’accent sur le volontariat jeune, comme solution pour lutter contre le chômage en Guinée.

«Vue que les jeunes guinéens ont besoin de bouger, d’expérience, le volontariat est un outil ou un instrument de participation pour ces jeunes. Puisqu’il prend en compte leur formation, les besoins et les  priorités, des communautés de base, les ressources des structures qui accueillent les volontaires ». A assuré Kouyaté Bouraima, chargé de formation à l’Agence Nationale du volontariat Jeune.

Pour sa par, à quelques jours de sa clôture, Audrey Loiseau, aussi membre de cette caravane de la citoyenneté et de la paix, a apprécié sa progressions à travers les différentes régions administratives notamment à Kankan.   

« A Boké, il n’y avait quasiment pas de jeune, à Kindia, il en avait très peu. Par contre à Mamou, il y avait du monde,  à Labé aussi mais notamment c’était des écoliers. A Kankan, on a été très agréablement surpris. Les jeunes ont été mobilisés, ça a été très participatif, tout le monde a pris part et c’était aussi divertissant ».S’est-elle affirmée.

Au sorti de la salle, Laye Touré, étudiant diplômé en droit, n’a pas regretté sa participation. Il entend partager  les notions acquises au cours de la conférence.

« Les thèmes développés étaient tous pertinents, dans la mesure où, ils sont lié directement à la société. Je suis d’avantage persuadé que sans la cohésion nationale rien ne sera possible. Le volontariat est également la porte de sortie du chômage. Je serrai à partir d’aujourd’hui, l’un des porteurs de ces messages auprès de mes paires ». S’est-il engagé.

A noter qu’après l’étape de Kankan, la caravane de la citoyenneté et de la paix, est attendue à Kissidougou, et à N’zérékoré avant la ténue de la cérémonie de clôture, le 5 janvier prochain à Conakry.

CHEICK-SEKOU BERTHE, CORRESPONDANT www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.