Kankan : Les citoyens de Kankan-Koura sont toujours à l’attente de leur marché

A Kankan, le marché du quartier Kankan-Koura, des années près sa construction, n’est toujours pas opérationnelle. Selon les autorités du quartier, son ouverture dépend de l’installation du conseil communal de Kankan. En attendant, les femmes du quartier, supportent de moins en moins le grand déplacement qu’elles effectuent quotidiennement, pour rallier les autres marchés de la ville.

Kankan-Koura, est l’un des quartiers périphériques de la commune urbaine de Kankan. Des kilomètres de route le séparent du centre ville. Le marché de proximité, qui y est construite par les autorités depuis des années, n’est toujours pas mis à la disposition des citoyens. Nankoria Kourouma, l’une des nombreuses riveraines du quartier, exprime là en ces termes, les peines, auxquelles elles sont confrontées.

«Nous souffrons beaucoup à cause de l’indisponibilité de ce marché. Chaque matin, il nous faut dépenser au minimum 6 milles franc, comme frais de transport, pour nous rendre au grand marché du centre ville Dibida. C’est pourquoi, j’interpelle ici nos décideurs à nous venir en aide. S’ils mettent ce marché à notre disposition, cela nous ferait hautement plaisir ».

Pour Kèlèti Condé, chef  du secteur  6, l’ouverture de ce marché, attend l’installation de la nouvelle équipe communale.

« Quand le gouvernement a construit ce nouveau marché, toute la population de Kankan-Koura était éprise de joie. Le marché est très bien construit. Mais en ce qui concerne sa remise à la disposition des citoyens, le secrétaire général de la commune nous a dit qu’il ne peut rien faire, et qu’il va falloir patienter jusqu’à l’arrivé du nouveau maire ».

Toujours suivant son intervention, il explique l’utilité de cette infrastructure, pour son quartier et les villages environnants.

« L’ouverture de ce marché, sera un soulagement pour beaucoup de quartiers et villages situés aux environs d’ici, comme Biankourou, Kobikoro, Foulouban, Djolon ou encore Dabadou. Au lieu qu’ils ne partent tous pour la ville, ils pourront bien se ravitailler, à partir d’ici ».

Enfin, il faut préciser que le processus d’installation du conseil communal à Kankan, est pour le moment bloqué à cause des luttes intestines auxquelles se livrent les différents conseillers du parti majoritaire, le RPG, arc-en-ciel.

Ibrahim Diallo, correspondant www.kababachir.com, à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.