Kankan : Les enseignants contractuels en colère ont tenu un discours devant la DPE !

On reste dans les contours de cette même manifestation déclenchée par les enseignants contractuels de Kankan, ce lundi 29 avril 2019. Après avoir paralysé les cours dans toutes les enceintes scolaires de la place, les manifestants sous la houlette de leur coordinateur régional, Laye Camara, ont adressé officiellement un discours aux autorités devant les locaux de la direction préfectorale de l’éducation.

Après avoir fait le tour des  différentes écoles de la commune urbaine et en dépit de la présence des agents des forces de l’ordre, les leaders de cette manifestation, ont décidé de  mettre le cap sur la Direction Préfectorale de l’Education.

C’est la devanture de ce bâtiment, qui a été choisi par le n°1 de la manifestation, laye Camara, pour  faire lecture d’un discours dans lequel, il dénonce ouvertement une mauvaise volonté des autorités éducatives nationales, qui refusent selon lui d’accéder à leur revendication, en dépit des instructions du président de la république.  

« Après avoir servi durant  sept mois, nous constatons avec amertume, une mauvaise volonté de la part des autorités du ministère de la tutelle.  Ils ne veulent pas pour le moment nous intégrer malgré l’instruction du président le professeur Alpha Condé  dans les fichiers de la fonction publique. C’est pourquoi nous avons jugé nécessaire de nous faire entendre et exiger notre intégration systématique à la fonction publique sans condition dans un bref délai » .    

Poursuivant son intervention, il prévient qu’ils ne mettront fin à cette grogne déclenchée ce lundi, que quand ils auront obtenu gain de cause.

« Nous continuerons les manifestations à Kankan jusqu’à notre satisfaction. Ensemble disons Oui à notre intégration à la fonction publique. Oui à notre intégration sans condition à la fonction publique » !

En réponse le maire de la commune urbaine, Mory Kolofon Diakité, présent au moment de la tenue de ce discours, a rassuré les manifestants, que « Ce problème sera résolue à 100 %.

A noter que c’est suite à cette intervention du maire que les enseignants contractuels frondeurs, en attendant d’avoir plus de garantis pour la satisfaction de leur revendication, ont décidé de libérer la devanture de la DPE.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.