Kankan : Les salaires revus à la baisse, les fonctionnaires grondent !

Les fonctionnaires de Kankan à l’instar de leurs concitoyens du pays, n’ont pas du tout apprécié cette réduction subite de leurs  salaires de 5%.

Ce matin, ils étaient très nombreux dans les locaux de la BICIGUI situé au quartier Korialen,  ces fonctionnaires de l’Etat à ne pas consentir avec cette réduction systématique de leurs salaires même si d’après un communiqué du gouvernement cette réduction aurait pour but, la mise en place d’une caisse nationale de prévoyance en leur faveur.

Comme pour parmi tant d’autres, Aly Nabé, enseignant-chercheur à l’université Julius Nyerere de Kankan, cette action du gouvernement est tout simplement inadmissible. Exprimant ainsi sa colère au micro d’un confrère, il dira ceci : « l’Etat ne devait pas se permettre de diminuer nos salaires et plus sans nous en aviser avant. Le syndicat devait être au préalable saisi avant la prise d’une telle décision »

Du côté de Mamadou Diallo, toujours enseignant, cette fois au  lycée 3 avril de Kankan, cette mesure d’austérité est suicidaire quel que soit la raison. Il dit : « Nous ne recevons pas grand-chose de la part de l’Etat. Avant la réduction de ces salaires, on parvenait difficilement à joindre les deux bouts. Maintenant que c’est réduit de 5 %, je me demande comment il va falloir vivre dans cette région où vous-même vous savez, la vie coûte très chère »

Enfin retenons qu’après avoir fondé des espoirs sur l’arrivée de Mamadi Youla et son équipe, les populations de la ville de Kankan, s’attendaient plutôt à des reformes non austères.

CHEICK SEKOU BERTHE, correspondant www.kababachir.com à Kankan

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.