Kankan: Quel regard portent les acteurs politiques sur le fichier électoral présenté par la CENI ?


Les statistiques du fichier électoral devant conduire aux élections présidentielles ont été données par la commission électorale nationale indépendante au cours d’une réunion inter parties tenue ce lundi 14 septembre 2020. Selon ces statistiques, sur les 5 410 089 d’électeurs nationaux, la région de Kankan (fief du RPG) détient 1 173 421 d’électeurs soit 22% de l’électorat national, elle dépasse les régions de Mamou, Labé et Boké. Ces statistiques finales continuent d’effrayer les débat au sein de la classe politique à Kankan.Selon Lanciné Condé, le secrétaire fédéral du Bloc Libéral, ce chiffre s’explique par le fait que la région de Kankan, attire la convoitise de beaucoup plus de monde par ses mines:
 » Selon la situation géographique et l’état actuel de l’évolution sociale, nous constatons que la région de Kankan de nos jours a plus d’affluence, le langage politique ça existe mais la vérité est que les mines ont fait que de nos jours il y a beaucoup de migrer vers la région de Kankan à cause de l’or. » a-t-il dit 
Mohamed Kaba, coordinateur régional du PADES, pense que la commission électorale nationale indépendante guinéenne travaille dans la fausseté:
 » La CENI est entrain de travailler dans la fausseté, tout ce qu’elle est entrain de faire je ne suis pas sûr si elle est prête à organiser une élections libre et transparente en république de Guinée. » a-t-il laisser entendre.
Toutes nos tentatives pour joindre le secrétaire fédéral de l’UFDG pour sa réaction, sont restées vaines.
Ahmed Sékou Nabé, correspondant deKababachir.com à Kankan.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.