Kassory en campagne RPG: le raccourci d’un opportuniste maladroit !

De bilan « globalement négatif » d’Alpha Condé à « bilan largement positif. » Ce raccourci de Kassory Fofana provoque de l’émoi et … de la honte. Il est signé, disions-le, de Kassory Fofana de la GPT, ce week-end, dans une communication adressée aux militants du RPG. Le raccourci pris est tellement saisissant et … honteux qu’il serait préjudiciable de le biffer.

Pour Kassory, « Le professeur Alpha Condé a su tenir promesses. » Celui qui jetait de l’opprobre sur Alpha tranche : «Alpha Condé a repositionné notre pays en Afrique et dans le monde. Jadis, réputé instable pour son climat d’affaires non favorable aux investissements, notre pays est aujourd’hui une destination prisée pour business. Oui, le progrès est en marche. » Ibrahima Kassory Fofana a dû avoir de la peine à exprimer de telles contrevérités. Le dithyrambe maladroit de Kassory provoque de l’émoi. Le revirement spectaculaire adopté par Kassory Fofana est manifestement pire que celui que prend un certain Jean-Marie Doré, tout aussi connu et reconnu pour ces genres de retournements de vestes.

Jusqu’à récemment en effet, IKF déclarait sur toutes les ondes que « Guinea is back dans la violence, les faux complots, la rupture avec la communauté internationale. Le RPG a échoué et il ne doit pas échouer avec tous les Guinéens. Ce que nous faisons (NDLR, Agir ensemble pour la Guinée), n’est pas contre les autres (Opposants républicains, NDLR). C’est plutôt de mettre hors d’état de nuire le

RPG, c’est une action de salut public. » Ce discours est manifestement caduque. Kassory, le bouillant, le tranchant, ne peut plus tenir un tel discours. Et pourtant Dalein Diallo qui connaissait l’homme avait cru en lui estimant qu’il était question de réfléchir deux fois avant de revenir avec l’ancien allié, le RPG. C’était donc une grosse erreur de la part du leader de l’UFDG. En effet, aujourd’hui IKF a tout troqué. Tout changé. Il excelle dans les dithyrambes. Sur la gestion de Condé, le leader de la GPT ou de ce qui en reste, lance des fleurs à Alpha Condé. « Les conditions macroéconomiques sont bonnes, les résultats et les performances sont bons », aujourd’hui, estime-t-il. Le monde, il est tout beau, tout gentil…

Opportunisme, quand tu nous tiens !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.