Kassory, plus discret : a-t-il(enfin) compris qu’il est floué?

La MAMRI, ce machin crée et logé à la Primature est désormais placé sous l’autorité du président de la République (décret). Les tractations avaient été entamées depuis des semaines. Finalement, Alpha Condé élague encore les branches de Kassory Fofana. 

La Mission d’Appui à la Mobilisation des Ressources Internes sur quoi Don Kass se reposait change de main. Selon le décret le premier ministre n’interviendra qu’en cas d’empêchement du président Alpha Condé à la tête du comité de pilotage. D’ailleurs, plusieurs autres dispositions ont été modifiées par le président Alpha Condé.Kassory vit une réelle lassitude. Il se sent floué par Alpha Condé. C’est en effet, le second revers en moins d’un mois.

Pour rappel, au cours d’une adresse à la nation, Alpha Condé remet encore Kassory dans ses petits souliers : « Dans les prochains jours, afin que les 4 priorités définies soient réalisées rapidement, j’envisage de mettre en place à la Présidence de la République, une équipe restreinte hautement qualifiée et pluridisciplinaire. Elle sera chargée de coordonner et impulser toutes les réformes annoncées. Le Premier Ministre et le Gouvernement, sous mon autorité et ma supervision, ont la mission et la responsabilité de la mise en œuvre effective et rapide de la transformation profonde de notre administration et plus particulièrement de son fonctionnement. Une administration qui pêche par des lenteurs et des lourdeurs nombreuses et est appelée à des mutations profondes pour se qualifier davantage en ressources humaines et méthodes de travail. »

Ce qui reste comme titre ronflant : Chef du gouvernement. Don Kass, en attendant de tuer un autre Chinois, doit se contenter à des inaugurations et autres rôles dédiés aux seconds couteaux.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.