Kassory vice-président de la République : l’option en gestation !

Le duo gagnant ! Ça vous dit ? Certainement oui, parce que l’affiche est encore visible à travers Kaloum : la route du Port, le boulevard du Commerce, l’Avenue de la République, etc. Et bien il y a bien quelque chose qui est en gestation : la création du poste de la vice-présidence de la République. Celui-ci qui doit tordre le cou à la Constitution vise à anéantir à jamais le successeur constitutionnel Claude Kondiano, le mammouth du Parlement guinéen. Avec lui, Saïd Fofana, l’actuel Premier Ministre et nombreux autres caciques du RPG (Mohamed Diané, Nantou Chérif, Saloum Cissé, etc.)

La mise à l’écart de toute cette bande par Alpha Condé serait le comble de la récompense. Le président Condé veut approcher Kassory. Le désormais possible successeur désigné. « La victoire obtenue par la violence équivaut à une défaite, car elle est momentanée », nous apprend-on. Alpha Condé n’en a cure, selon toute vraisemblance. Il sait à quoi il joue et il joue gros. Le septuagénaire très avancé sait qu’il est rongé par une maladie peu connue de ses militants et de ses gouvernés. Il n’attend plus. Pour y parvenir il est inspiré par le cas gabonais avec Léon Mba et Albert Bongo.

Cette option qui ronge la tête d’Alpha Condé pourra-t-elle aboutir ? C’est toute la question. Mais connaissant l’homme et ses intrigues, ses manœuvres et coups bas, il n y a pas place à douter de la perfidie de l’homme. D’ailleurs, il n’a aucune considération pour la girafe du Parlement, censée le remplacer en cas de vacance du pouvoir. Kassory, lui, connait les contours et les secrets du locataire de Sékhoutouréya. L’entente sera scellée sur cette base.

C’est donc le moment de préparer la tombe du RPG. Quelle que part dans le Moriah.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.