Keira à propos de la mort d’un jeune à Koloma : « Il a été fauché par une balle perdue »

Invité dans l’émission ‘’les Grandes Gueules’’ chez nos confrères de la radio Espace fm, le ministre de la Sécurité a affirmé que les forces de l’ordre ont agit avec professionnalisme, après la mort d’un jeune élève mardi à Koloma, dans des échauffourées entre jeunes manifestants et les forces de maintien d’ordre.

Pour Alpha Ibrahima Keira, les forces de sécurité ont agit avec professionnalisme.

« Les jeunes n’est pas victime des actes des forces de maintient d’ordre, étant donné que les forces de sécurité évoluaient à Conakry depuis quelques semaines de manière professionnelle sans arme non légale », affirme le ministre de la Sécurité et de la protection civile.

Sur les circonstances de la mort du jeune Ibrahima Diallo tient un double langage :

« Certainement le jeune a été faussé par une balle perdue attendons de voir les conclusions de l’officier judiciaire. Nous mettrons tout  en œuvre pour qu’une enquête sérieuse soit menée pour dépister les malfrats…» Avant d’ajouter: «Hier il y a un malfrat qui a été déferré pour une comparution immédiate devant les juridictions. En plus, ce malfrat, vous avez vu des gens qui détenaient des armes, avec des PMAK et des munitions et des armes blanches,… ».

A rappeler qu’Ibrahima Bah, la victime qui a succombé à ses blessures a reçu une balle en pleine poitrine. Son corps a été acheminé à la morgue de l’hôpital national Ignace Deen par des agents de la croix rouge.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.