Kidnapping en cagoule : modus operandi du régime !

Le nouveau mode opératoire du régime pour faire taire à jamais
les partisans du FNDC, c’est la ruée d’hommes cagoulés et
armés sur des pauvres citoyens assoiffés de démocratie.
Ce modus operandi inquiète plus d’un Guinée. C’est ainsi que
l’ex-bâtonnier de l’ordre des avocats, Me Mohamed Traoré s’est
insurgé contre ces pratiques d’une autre époque.
« Très souvent ce sont des personnes qui viennent avec des
cagoules à bord de véhicules non immatriculés et qui procèdent
à des arrestations en dehors de toute procédure. Ce sont des
procédures que nous condamnons, parce que si nous ne
mettons pas fin à cela, il viendra un moment où n’importe quel
service non-identifié va procéder à des interpellations, amener
des citoyens à des endroits qui ne sont pas des lieux de
détention officiels, tels que les camps militaires. »

L’avocat rappelle que « Ce ne sont pas des endroits
conventionnels. Il y a des risques d’atteinte à la vie et à
l’intégrité physique de ces citoyens. Nous sommes en train
d’assister à des dérives autoritaires, dictatoriales. Nous sommes
en train d’assister à une restriction fondamentale des libertés
individuelles. C’est par la multiplication des cas isolés que nous
allons en fin de compte nous acheminer tout droit vers
l’autoritarisme. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.