Kiridi livre le  »secret » pour éviter le pire du 3è mandat

Ceux qui estiment que la modification de la Constitution serait du beurre à couper pour le régime actuel risquent d’être déçus par la sortie de Kiridi Bangoura sur la RFI. Malgré la savante subtilité du tribun, cet autre mousquetaire d’Alpha Condé, l’opinion se rend compte qu’il y a bien une peur bleue qui habite Sékhoutouréya.

Là-bas, on parle du pire au cas où, il y aura du forcing pour un 3è mandat. Ainsi, selon Kiridi Bangoura, « pour éviter le pire, c’est de continuer à jouir des devoirs que l’Etat de droit nous impose. La CENI est en place. Il faut que nous nous engagions tous à ce qu’elle nous propose un chronogramme électoral. Il y a du travail concret à faire pour préparer les élections législatives à venir. »

Après tout, précise-t-il, « Le souverain premier c’est le peuple. Si le peuple décide un jour qu’il y ait une nouvelle République on en parlera. Ni moi, ni vous, ni El hadj CellouDalein Diallo, ni le Président de la République ne pourraient décider à la place du peuple de Guinée. »

Les 8 prochains mois nous édifieront.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.