Kouratongo (Tougué) : carton plein pour le ministre Yéro Baldé

Le ministre Yéro Baldé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a quant à lui joué sa partition. Il a fait carton plein dans la circonscription électorale de Kouratongo (Tougué), son village, par ailleurs creuset du mouvement Djokken Alpha qui a fait largement polémique notamment au niveau des jeunes.

En qualifiant le RPG dans cette bourgade perdue à près de 50 Km dans le Nord de la ville de Tougué, Yéro Baldé a réussi à rebondir. En sursis depuis le rapport polémique sur la biométrie au niveau des Universités, en plus de la grève qui a été vite dissipée ainsi que l’augmentation des primes et indemnités des chercheurs, maitres de conférences, etc., Yéro se fait un peu oublier avec cette victoire sans anicroches du parti au pouvoir à Kouratongo. Yéro Baldé est aidé en cela par un jeune – Samba Camara – qui vraiment cru au mouvement Djokken Alpha (Suivons Alpha, littéralement traduit en pular) et qui a supporté toutes les velléités de déstabilisation.

A l’approche de la présidentielle dernière, des millions GNF ont été distribués jusqu’à Kouratongo, en passant par le représentant du RPG un certain Oularé qui se trouve être un des secrétaires généraux de la Préfecture de Tougué. D’ailleurs, c’est ce haut responsable pris comme une grande gueule qui a empoché une bonne partie du magot. Le reste aurait été acheminé à Kouratongo. A travers d’autres opportunistes, diplômés sans emplois, enseignants, etc.

Selon des sources, l’équipe de Yéro avait profité d’un jour de marché hebdomadaire, traditionnellement bien plein pour s’annoncer par une colonne de 4X4. Des années après, la démarche a payé. Yéro a fait carton plein en désavantageant l’UFDG qui a raflé d’ailleurs presque toutes les 9 circonscriptions, à part deux dont Kouratongo et Kollet, deux CR voisines.

Reste plus à savoir si les promesses faites pour basculer la balance au RPG seront tenues. En attendant, on savoure la victoire…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.