Kouroussa : Une gendarmerie saccagée par des jeunes en colère

Face à la situation d’insécurité galopante dans cette localité située à quelques 600 km de la capitale Conakry, les locaux de la gendarmerie de Kouroussa, ont été saccagés ce weekend par des jeunes en colère.

Selon nos confrères de la radio, Nostalgie guinée ces événements interviennent après la découverte macabre du corps sans vie d’un jeune dans cette préfecture.

La victime, un conducteur de moto aurait été agressé par des inconnus armés qui l’ont blessé, avant de lui retirer la moto. Il a ensuite succombé à ses blessures.

Un acte qui suscité la colère des habitants et face à l’indifférence des services de sécurité, des manifestants ont pris d’assaut les locaux de la gendarmerie de Kouroussa ce dimanche qui ont été mis en sac.

Aux dernières nouvelles, il n’y a pas eu d’autres pertes en vie humaines, mais selon notre source, les manifestants ont apporté avec eux des armes (munitions et grenades) dont la destination suscite aujourd’hui des interrogations.

 

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

 

  1. visionfutur dit

    C’est <>. En haute guinée, la population est autorisée à se rendre justice mais par contre dans les autres régions c’est totalement interdit voire même une rébellion

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.