Kylian Mbappé, la nouvelle réalité du PSG

Le héros de la finale de Coupe de la Ligue s’appelle Mbappé. Une progression qui ne cesse d’impressionner ses coéquipiers, unanimes sur son talent.

Un premier titre national avec le PSG, impliqué sur les trois buts de son équipe, une distinction personnelle en tant qu’homme du match, Kylian Mbappé a vécu une soirée (presque) parfaite sur la pelouse du Matmut Atlantique à Bordeaux face à Monaco (3-0).

Paris a disposé de l’ASM en cette finale de Coupe de la Ligue mais le héros du soir s’appelle bien Mbappé. Le jeune joueur de 19 ans, plus que motivé à prouver qu’il avait pris une autre dimension face à son ancienne équipe, a sorti quasiment toute sa palette à ses ex-partenaires, comme l’a confirmé le portier parisien : « Il était plus motivé que les autres. Il a fait un très bon match et il s’est battu pour l’équipe« . Effectivement, la premier adjectif qui vient à l’esprit en analysant sa performance c’est « altruisme ». Le Bondynois a mis sa patte sur les trois buts de la partie. D’abord en obtenant un pénalty (Cavani, 8è, 1-0), puis en offrant deux beaux caviars (Di Maria, 21è, 2-0 ; Cavani 85è, 3-0). Une prestation majestueuse avec, tout de même, une pointe de regret sur l’absence de but, qui aurait récompensé tous ses efforts qui aurait pu être conclu lors du face à face avec Subasic à la 58è.

Un Mbappé qui régale à tous les niveaux

« Kylian, ce n’est pas d’aujourd’hui qu’il démontre son talent, c’est un joueur important. Quand il est comme ça, ça change vraiment le match », expliquait à l’issue de la rencontre Verratti.« Comme ça », çela veut dire leader. Car sur le terrain, c’est le Français qui donnait la mesure de la partition. Même si collectivement tous ont été à la hauteur, il a tiré son épingle du jeu. Techniquement, il n’a pas été avare de belles actions maîtrisées, comme il sait si bien les exécuter. Mais la différence de samedi soir, c’est la justesse dans ses choix. Plutôt habitué à dribbler à outrance et donc à perdre beaucoup de ballons, il a su rester sobre, intelligent, mesuré, tout en régalant, notamment avec ses accélérations, comme sur la passe en profondeur à Di Maria qui a amené au second but parisien. Une progression qui impressionne Dani Alves : « C’est un phénomène. Il est dans une progression incroyable. Il est très jeune. Ce n’est pas une promesse, c’était une promesse avant. C’est une réalité, et il est dans notre équipe. J’espère qu’il va continuer à progresser« .

http://www.goal.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.