La désactivation du compte Twitter de Donald Trump ? Un « hasard »

En réalité, l’occasion fait le larron. Le site américain TechCrunch, spécialisé dans l’actualité technologique, a retrouvé l’employé de Twitter qui avait désactivé le compte de Donald Trump.

Twitter avait annoncé le 2 novembre que le compte du président américain avait été désactivé pendant onze minutes par un employé dont c’était le dernier jour de travail, sans préciser son identité.

Dans un entretien, Bahtiyar Duysak, un Allemand d’origine turque âgé d’une vingtaine d’années, explique être à l’origine de la coupure du compte de Donald Trump.

« Dans mon cas, c’était dû au hasard »

Bahtiyar Duysak avait été embauché en contrat à durée déterminée par Twitter à San Francisco, précise TechCrunch. Le jeune homme ne pensait pas que le compte de Donald Trump serait désactivé et assure que c’était « une erreur » de le faire. Bahtiyar Duysak affirme qu’il n’avait rien prémédité :

« Des millions de gens prendraient des mesures contre lui s’ils en avaient la possibilité. Dans mon cas, c’était dû au hasard. »

Comme le raconte Bahtiyar Duysak, c’est à l’approche de la fin de son dernier jour au siège de la société à San Francisco que l’opportunité s’est présentée : une alerte indiquant une violation indéterminée commise par le compte de Donald Trump lui est parvenue. Le jeune homme lance alors la procédure de désactivation, raconte TechCrunch. Le compte est mis hors ligne plusieurs heures plus tard.

Ni Bahtiyar Duysak ni TechCrunch n’expliquent ce délai. Bahtiyar Duysak assure :

« Je n’ai piraté personne. Je n’ai rien fait que je n’avais pas l’autorisation de faire. »

L'Obs
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.