La Fondation Rockefeller finance un projet climatique en Afrique

Actuellement, elle travaille dans cinq pays subsahariens sur l’agriculture régénérative avancée, une étape cruciale sur la voie de la durabilité.

La Fondation américaine Rockefeller a annoncé une nouvelle collaboration de 5,5 millions de dollars avec e-GUIDE et Atlas AI pour accélérer le développement économique et promouvoir les investissements dans des infrastructures résilientes au climat en Afrique subsaharienne. Le partenariat s’étendra sur trois ans et bénéficiera de méthodes comme l’apprentissage automatique et des données satellitaires en s’appuyant sur une plateforme numérique établissant le lien entre les conditions de développement des secteurs de l’agriculture, de l’énergie et des transports.

La plateforme fournira aux décideurs, aux investisseurs et aux opérateurs des informations intersectorielles détaillées sur les domaines où le développement de nouvelles infrastructures peut contribuer à atténuer la vulnérabilité des communautés et à promouvoir les opportunités économiques, a annoncé la Fondation. « Alors que la science des données a été utilisée pour améliorer des projets de développement individuels, nous n’avons pas encore débloqué son potentiel pour améliorer le développement au niveau des systèmes », a expliqué le vice-président de l’innovation à la Fondation, Zia Khan.

L’e-GUIDE (Electricity Growth and Use In Developing Economies Initiative) et Atlas AI, une plateforme d’analyse prédictive, ont également établi un partenariat avec le Kigali Collaborative Research Centre (KCRC) au Rwanda pour collaborer en recherche et innovation dans les systèmes énergétiques, la science des données, l’intelligence artificielle, les transports et le changement climatique à travers l’Afrique.

Actuellement, la Fondation Rockefeller travaille sur l’agriculture régénérative avancée au Kenya, au Rwanda, en Éthiopie, en Tanzanie et en Ouganda. Cette initiative permettra d’équiper les marchés d’infrastructures propres et durables et d’investir dans des pratiques d’approvisionnement plus intelligentes. En 2021, Rockefeller a annoncé une relance de 35 millions de dollars pour garantir un accès plus équitable aux tests et aux vaccins Covid-19, tirer parti des données et de l’apprentissage automatique, lutter contre la crise alimentaire et élargir l’accès aux énergies renouvelables en Afrique.

Source: dpa-news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.