La PCUD s’active aux préparatifs des états généraux de la Société Civile

Les structures faîtières membres de la Plateforme des Citoyens Unis pour le Développement (PCUD) ont animé une conférence de presse jeudi dans un complexe hôtelier de la place. Objectif, rendre public les activités préparatoires des états généraux de la Société Civile qui se tiendront les 4, 5 et 6 juin prochain à Conakry.

Selon le Vice-président de la PCUD, Youssouf Saran Donzo, l’atelier de partage d’information entre la PCUD et la famille des acteurs de la Société civile a visiblement porté ses fruits, car, estime-t-il, les résultats sont encourageants sur le terrain.

« L’effet des multiplicateurs peuvent nous amener à 7 670 de personnes touchées directement par les activités de sensibilisation et d’information. En partant de ces chiffres, le projet des états généraux ne souffrent d’aucune faiblesse en terme de légitimité et de crédibilité, mais aussi ne peut qu’être utile, salutaire pour la bonne marche de la Société civile guinéenne afin de la permettre de jouer pleinement son rôle dans le développement de ce pays. » a-t-il déclaré.

 Mais pour y arriver, fait remarquer Goureissy Condé, de la Coalition des acteurs non étatiques de Guinée, ‘’il faut que la Société civile soit une et indivisible’’.

« L’exclusion diminue les forces, il faut se ressembler et chaque apport doit être pris en considération. Je vous rassure que la CANEG jouera son rôle dans cette perspective de rénovation de relance des activités de la Société Civile, les états généraux seront un lieu d’échange entre les dirigeants politiques, entre les protagonistes, des hommes et des femmes qui peuvent dire calmez-vous, le pays n’appartient à vous seulement, nous aussi, nous sommes là. » a laissé entendre Dr Condé.

De son côté, Dr Makalé Traoré de la COFIG, soutient que la porte est largement ouverte pour ceux qui n’ont pas encore rejoint le mouvement.

« Ce qu’on veut c’est d’avancer, tout est clair et nous nous allons nous impliquer pour que ceux qui ne pas là puissent comprendre pour que cette Société civile organisée dans l’intérêt du pays, pour que la voix des citoyens puissent être portée »

A noter que ces  états généraux atelier seront précédés d’un atelier et le recrutement des consultants se fera dans les jours à venir.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.