La persévérance mène un jeune ivoirien à la réussite dans le secteur de volaille


« Le plus difficile c’est de faire le premier pas. Une fois fait, le plus important c’est de résister dans le temps ».

Tunis (dpa) – Inspiré par un reportage télévisé s’agissant de la consommation de la viande de volaille dont la majorité est importée en Côte d’Ivoire, Ibrahim Ben Aziz Konaté, un jeune ivoirien, a eu l’idée de monter son propre projet. En effet, Konaté a décidé de créer une entreprise d’élevage de poulets dans le but de présenter des produits, à la fois, de bonne qualité et à des prix compétitifs.

Avant de se lancer dans ce projet, Ibrahim a eu affaire à des tuteurs sur internet pour se former et mieux se renseigner au sujet de ce domaine. Il ne tarde pas à démarrer son entreprise « Volailles d’or » avec un capital de 60.000 francs CFA (environ 90 euros) seulement, sur quelques mètres carrés, avec 50 poussins au début.

Aujourd’hui, l’entreprise emploie plus de 15 personnes. Elle produit et vend entre 4 et 6 mille poulets par mois. « Nous avons développé un système de vente avec abattage, emballage et distribution le même jour, avec des points de vente aménagés pour ce système », explique Ibrahim, cité par des médias. En 2019, le chiffre d’affaires de « Volaille d’or » a atteint 400 millions francs CFA (plus de 600 mille euros).

Le jeune ivoirien a reçu différents prix reconnaissant son succès et ses compétences : il a été nominé à « African Talent Awards » catégorie meilleur entrepreneur de l’année (2019). Auparavant, Il avait remporté le Grand prix de la Business Plan compétition 2016, d’une valeur de 10 millions de francs CFA (plus de 15 mille euros).

Avec tout ce succès, le rêve d’Ibrahim ne s’achève pas puisqu’il continue ses efforts pour devenir « milliardaire ». « Mon ambition c’est d’être propriétaire d’au moins 10 entreprise», affirme Ibrahim. « Le plus difficile c’est de faire le premier pas. Une fois fait, le plus important c’est de résister dans le temps. Soyons des entrepreneurs persévérants », a-t-il écrit sur son compte facebook.

Source: https://www.dpa-news.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.