La vie de Dalein attentée : le gouvernement réagit !

Un caillou qui catapulte le pare-brise d’avant avant de s’échapper par celui de derrière ! C’est ainsi que décrit le gouvernement, les circonstances de la tentative d’assassinat de Dalein Diallo. Quelle pourrait être la nature de ce caillou ? Etait-ce une fronde magique sur un pare-brise japonais fabriqué spécialement avec des matériaux spécifiques ?

Que des questions et interrogations depuis le démenti du gouvernement apporté par le ministre de la Communication, mercredi soir sur les ondes de la RFI. Selon Amara Somparé qui a manifestement peiné à convaincre, aucune arme à feu n’a été utilisée pendant les marches par les forces de maintien d’ordre. Et à défaut de se taire, il dit penser plutôt que « c’est un jet de pierre malheureux qui a atterri sur le véhicule du chef de file de l’opposition. » Il persiste et signe que c’est un projectile. Il oublie que même si cela se révélait, il y a lieu de rappeler que les policiers et gendarmes ramassent désormais des cailloux pour remplir leurs pickups et s’arment de lances pierres et de frondes. S’ils ne sont pas auteurs, ils en sont complices. Amara Somparé va trop vite en besogne dans sa communication gouvernementale.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.