Labé/Education : Les 250 bacheliers orientés à l’ENI tardent à venir

L’Etat guinéen a orienté quelques 250 bacheliers à l’Ecole Nationale d’Instituteurs (ENI) de Labé. Mais quelques après leur orientation, les étudiants viennent au compte goutte. Hésitation, changement d’option ou difficultés financières pour rallier Labé ? Toutes ces questions sont sur la table.

Interpellé sur cette question, le Directeur de cette Ecole Professionnelle pense à un simple retard dû à l’éloignement pour certains étudiants :

 « Cette année, il y a 250 bacheliers qui ont été effectivement orientés à l’ENI de Labé. Ils sont en train de venir maintenant là. Beaucoup se sont fait inscrire et nous avoisinons la centaine maintenant. Ils viennent de tout le pays .Y’en a qui viennent de Siguiri, de N’Zérékoré, ce sont des Guinéens, ils viennent de partout. », explique N’Faly Oularé. 

S’agit du programme des cours qui doivent s’étendre au plus tard jusqu’en juillet, le Directeur de L’ENI de Labé trouve une autre explication :

 « Le chronogramme de l’année scolaire est déjà connu, il y aura une date butoir qui sera déterminée par la direction nationale avec le cabinet de l’enseignement technique. Mais, il y a quand même quelque chose que le gouvernement guinéen a pu faire de salutaire, c’est le moment de saluer cela à travers le ministère de l’enseignement technique qui a mis en place des mesures incitatives qui amènent les gens à être encouragés sur le plan pécuniaire à venir vers les filières d’enseignement et c’est 180 mille francs par mois ».

En attendant l’arrivée des ces étudiants, l’encadrement pédagogique de l’ENI doit prendre son mal en patience.

Souleymane Camara www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.