Labé : la fédération de l’UFDG demande le départ de Mory Sangaré et Cie

Le bureau fédéral de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) projette d’organiser à partir de ce lundi 2 février 2015 une série continuelle de manifestations pacifiques pour dire  »non aux mutations arbitraires et politiques des cadres » de son parti et demander le départ des personnes qu’il [le bureau fédéral] suppose être derrière la pratique.
Ces derniers temps, le parti du chef de file de l’opposition guinéenne accuse des responsables éducatifs de la cité de Karamoko Alpha Mo Labé d’user de leur fonction pour muter arbitrairement leurs cadres, qui refuseraient de rejoindre le parti au pouvoir.

« Fin 2012, c’est Madame Mariama Tata Bah, l’actuelle députée de la liste nationale de Labé qui avait été politiquement harcelée et limogée de son poste de proviseure au lycée général Lansana Conté. Cette fois-ci aussi, c’est Mamadou Aliou Laly, responsable de la jeunesse du parti qui a payé les frais de son refus. Parce qu’il a refusé, il a été muté à Konkorein loin de la ville de Labé. Maintenant, trop, c’est trop et nous disons à la politisation de l’administration ». Lâche un militant du parti prêt à battre le macadam.

Dans leur viseur, on peut citer : Mamadi Magassouba, directeur préfectoral de l’éducation et Mory Sangaré inspecteur régional de l’éducation de Labé et secrétaire général de la section RPG arc-en-ciel de Pita.



Selon une source proche de la fédération qui a requis l’anonymat, le lundi sera le coup d’envoi :  » on va demander leur départ. C’est-à-dire, on débute ce lundi et ce sera jusqu’à nouvel ordre. Tant qu’ils seront là, nous allons battre le pavé. Aujourd’hui si tu n’es pas du RPG arc-en-ciel, tu n’es pas la bienvenue dans l’administration à Labé. C’est ne pas seulement pour demander leur départ ; mais aussi nous allons dénoncer la mauvaise gestion qui les entoure  ».


Aux dernières nouvelles, l’inspecteur régional de l’éducation de Labé vient de piquer une colère noire à Sigon dans la préfecture de Mali contre certains responsables qui ne l’auraient pas réservé une place au même titre que les autorités administratives.
Choqué, il a désisté à la rencontre et il est  en route pour le chef-lieu de la région administrative.


La fédération de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) pourrait-elle faire fléchir la position de deux responsables ou obtenir gain de cause ?
La suite, wait and see!


Sally Bilaly Sow, correspondant kabanews à Labé

  1. […] Labé : la fédération de l’UFDG demande le départ de Mory Sangaré et Cie […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.