Labé : la mairie lance une opération de déguerpissement de la voie publique

Après son opération d’assainissement des trois grands marchés de la commune urbaine de Labé, le nouveau conseil communal a entamé ce lundi 10 novembre 2018, une opération de déguerpissement des occupants illégaux de la chaussée au grand marché de Labé. Elle compte poursuivre cette activité jusqu’à ce que la circulation soit fluide à ce grand centre de négoce.

Cette opération de déguerpissement concerne pour un début surtout les femmes étalagistes sur le long de la route du yenguema. Mme Yacine Diallo est la deuxième vice maire de la Commune de Labé. Elle parle de l’objectif qu’ils se sont fixés « Depuis hier, on n’a entamé l’action de déguerpissement, notre but c’est de Sassé jusqu’au labo QSS. Vous savez ce n’est pas facile ce sont les femmes qui sont sur la route, donc on est en train de les sensibiliser pour vraiment qu’elles puissent nous accompagner dans notre action. » Martèle-t-elle.

En présence des conseillers communaux, certains occupants font profil bas, mais ils sont vite revenus devant les barrières installées. La Vice maire nous a fait savoir que son équipe continuera cette démarche ce matin étape par étape jusqu’à ce que toutes les femmes rejoignent l’intérieur du marché pour libérer  la circulation.

 Des barrières métalliques sont déjà installées à cet effet. La tutelle a mis des agents de sécurité à la disposition de la commune pour procéder à cette opération. Dame Yacine Diallo, demande à la population d’accompagner cette initiative. « Le préfet a mis les services de sécurité à notre disposition, on les attends pour aller sur le terrain. Je demande à la population de bien vouloir nous accompagner par ce que si le passage est fluide c’est pour tout le monde. Si Labé est propre c’est notre Labé à nous, par ce que nous voudrons que Labé soit la commune miroir de toutes les communes de la Guinée. » Précise la deuxième Vice Maire.

Cette mesure se trouvant parmi les priorités de la commune, est suivie  ce matin par la majorité des femmes vendeuses, juste le stationnement des gros porteurs et des conducteurs de taxi motos obstrue encore le passage sur cet axe. 

Thierno Oumar Tounkara, correspondant kabanews à Labé 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.