Labé : la plainte contre le porte-parole de la coalition des jeunes citoyens retirée

Comme nous vous annoncions dans une de nos dépêches, le journaliste Idrissa Sampiring Diallo avait porté plainte à la sureté régionale de Labé contre le porte-parole de la coalition des jeunes citoyens de Labé, Mohamed Faziziou Baldé, suite, selon le journaliste, aux accusations que le jeune avait porté à son encontre.
Le père d’Idrissa Sampiring Diallo, Elhadj Ibrahima Sampiring Diallo ancien, Maire de la commune urbaine de Labé, porte-parole de la CRDS (coalition pour le renforcement de la démocratie et de la solidarité) a décidé de retirer la plainte.
« Je suis par nature un promoteur de paix. De 1968 à nos jours j’ai assumé et continue d’assumer des fonctions d’avant-garde au niveau des partis politiques et au niveau de la société civile. Dieu merci je n’ai jamais envoyé quelqu’un à la sûreté, je n’ai jamais envoyé quelqu’un à la justice. Par contre on me faisait beaucoup de torts, mais j’ai toujours su encaisser cela » a-t-il rappelé.
Avant de poursuivre : « Aujourd’hui, je vais que la paix règne dans toute la Guinée. Mon fils qu’il soit victime à juste raison ou non ce que moi, je n’ai pas fait pendant tout ce temps mon fils ne le fera pas ».
Dans son intervention Elhadj Ibrahima Sampiring Diallo a promu : « La plainte qu’il a déposé au niveau de la sureté je la retire. Je demande à Monsieur le directeur régional de la sûreté d’accepter de me rendre cette plainte. Il n’y aura pas de procédure intentée par mon fils parce que je suis son père et moi, je suis un promoteur de la paix ».
Cette démarche est une voie à suivre pour tout ce qui aspire un lendemain meilleur à la Guinée.
Sally Bilaly Sow correspondant Kabanews à Labé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.